Comment se débarrasser des poux ? (2/2)

Dire enfin adieu aux poux !

C’est la rentrée ! Votre enfant est revenu de l’école avec sa liste de fournitures à acheter, les papiers administratifs à remplir, les livres à recouvrir et… un mot de l’école pour prévenir que les poux ont aussi fait leur rentrée !

Pas de panique !

Le mieux est d’agir avec méthode.

Première chose à faire : vérifier la tête de votre enfant

Inspecter plus particulièrement la nuque, les tempes et l’arrière des oreilles.

Pour un examen approfondi le mieux est de se procurer un peigne anti-poux avec des dents très serrées et striées.

  • Commencez par bien démêler les cheveux de votre enfant avec une brosse classique.
  • Mouillez-lui la tête.
  • Recouvrez ses épaules d’une serviette (de couleur claire de préférence afin de mieux repérez les poux ou les lentes qui tombent).
  • Passez ensuite le peigne anti-poux mèche par mèche en partant de la racine jusqu’à la pointe.

Téléchargez la notice détaillée de notre peigne anti-poux ici.

Vous n’avez trouvé aucun pou et aucune lente : youpi !

Cependant ne relâchez pas votre vigilance, attachez les cheveux longs (de préférence avec des élastiques répulsifs aux huiles essentielles) afin de vous prémunir d’une éventuelle contamination et surtout renouvelez l’opération de vérification à l’aide du peigne anti-poux une semaine plus tard.

Vous avez trouvé des lentes ou des poux : traitez immédiatement la tête de votre enfant

Pour cela plusieurs solutions s’offrent à vous.

Vous trouverez en pharmacie plusieurs types de traitements :

  • Les traitements à base de produits insecticides : ces produits sont de moins en moins commercialisés en raison de la résistance que les poux ont développé et donc de leur efficacité réduite. Dans tous les cas demandez conseille à votre pharmacien et respectez impérativement les conseils d’utilisation.
  • Les traitements à base de produits asphyxiants : comme le dimeticone (un dérivé du silicone) qui agit par action mécanique en obstruant les orifices respiratoires du pou.
  • Les traitements dits « maison » ou « naturels » : à base d’huile végétale telle que l’huile d’olive ou l’huile de coco qui favorisent l’asphyxie du pou. Les huiles essentielles peuvent aussi être utilisées mais renseignez-vous sur les contre-indications et respectez bien les précautions d’usage.

Quel que soit le traitement que vous choisirez pensez à utiliser un bonnet étouffe-poux  pour protéger la tête de votre enfant pendant la pose du produit.

Après le shampoing, munissez-vous de votre indispensable peigne anti-poux et procédez à un peignage méthodique et rigoureux en respectant le mode d’emploi afin d’éliminer radicalement les poux et les lentes de la tête de votre enfant.

Le peigne reste encore le meilleur accessoire pour faire face à l’infestation, il demande du temps et de la patiente mais vous pouvez être gagnant en réussissant enfin à vous débarrasser des poux de façon naturelle et sans danger pour votre enfant.

Par ailleurs, étant donné le cycle de reproduction du pou, il est indispensable de renouveler le traitement au peigne 3 fois tous les 3 jours après le premier traitement et enfin à J+30 pour vous assurer de leur éradication.

Afin de vous aider nous vous proposons un calendrier de suivi de traitement (à télécharger avec la notice ici).

Ouf ! Vous avez enfin réussi à vous débarrasser des poux !

 Mais ne négligez pas la prévention pour éviter une nouvelle infestation !

  • Attachez les cheveux longs avec des élastiques répulsifs par exemple (à base d’huiles essentielles).
  • Passez une fois par semaine le peigne anti-poux afin de contrôler la chevelure de votre enfant.
  • Transmettez bien à votre enfant les consignes de précaution : ne pas échanger les bonnets, casquettes, écharpes et éviter autant que possible les contacts tête contre tête

Et vous pourrez enfin dire adieu aux poux !