Verrues : limiter la contagion !

Verrues :
comment limiter la contagion ?

Les verrues sont dues à un virus : l’Human Papillomavirus (appelé aussi HPV) et donc comme toutes les maladies virales, elles sont très contagieuses.

Une personne peut être porteuse du virus sans le savoir (elle ne développe pas de verrue) mais reste cependant contagieuse. Comme pour les autres virus, une baisse de l’immunité (pour cause de fatigue, stress) favorise le développement d’une verrue. Les enfants y sont plus sensibles car leur système immunitaire n’est pas encore assez fort.

Pour éviter la contamination :
  • Éviter de toucher ou de gratter vos verrues.
  • Évitez de toucher les verrues d’une autre personne.
  • Lavez-vous bien les mains en cas de contact ou après l’application d’un produit pour les soigner.
  • Ne partagez pas les serviettes, gants de toilette, chaussettes, chaussures…

À la piscine :

La piscine est un endroit chaud et humide très favorable aux virus. Pour éviter d’attraper des verrues plantaires ou de contaminer les autres il est important de respecter quelques consignes simples.

  • Séchez-vous bien les pieds après la douche.
  • Pas d’échange de serviette.
  • Ne marchez pas pieds nus dans les douches ou autour des bassins, portez des claquettes ou des tongs.
  • Pour les enfants, le port de chaussons hygiéniques est recommandé car il est difficile pour eux de ne pas marcher pieds nus dans les vestiaires ou les douches.
  • En cas de verrue, un pansement n’est pas une protection suffisante, là aussi le port de chaussons hygiéniques est préconisé afin de ne pas contaminer les autres.
  • Nettoyez les chaussons hygiéniques au savon et à l’eau après utilisation.

Bonne séance de piscine !